- vendredi
Décembre 12, 2018

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

Khashoggi : MBS a affaibli les liens entre Washington et Riyad

2018/11/19, 12:42


Khashoggi : MBS a affaibli les liens entre Washington et Riyad

Truth ONG- Le sénateur républicain Lindsey Graham a sévèrement condamné dimanche le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman pour son rôle présumé dans l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

Truth ONG- Le sénateur républicain Lindsey Graham a sévèrement condamné dimanche le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman pour son rôle présumé dans l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi. Le sénateur républicain de la Caroline du Sud Lindsey Graham a dit ne pas croire que le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi ne soit commis à l’insu du prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane. Sur la chaine NBC News, Graham a dit ne pas avoir reçu de briefing de la CIA au sujet du meurtre de Khashoggi, selon TRT. « Je ne crois pas que dès le premier jour, 15 ou je ne sais combien de personne, soit allés en Turquie en prenant l’avion, sans avoir informé et reçu l’ordre du prince héritier, pour découper un opposant important » a dit Graham, rapporte IntellIvoire. « S’il veut être le visage de l’Arabie saoudite à l’avenir, je pense que le royaume aura des difficultés sur la scène mondiale », a ajouté Lindsey Graham. « C’est un allié important, mais quand il s’agit du prince héritier, il est irrationnel, il est dérangé, et je pense qu’il a beaucoup nui aux relations entre les États-Unis et l’Arabie saoudite et je n’ai aucune intention de travailler avec lui plus jamais. » Le sénateur républicain de l’Arizona, Jeff Flakea critiqué « l’alliance excellente » qui existe avec l’Arabie saoudite selon le président américain Donald Trump, notant que l’ordre de l’assassinat de Khashoggi a été donné par le prince héritier Salmane et que les Etats-Unis vont, tôt ou tard, faire face à cette réalité. Notons que Donald Trump a déclaré qu’il avait été pleinement informé d’un enregistrement audio “vicieux et terrible” du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, mais qu’il ne voulait pas l’écouter lui-même. Le président américain – qui a déclaré s’attendre à ce qu’un rapport complet sur la mort soit publié mardi – a rapporté dimanche à Fox News qu’il ne pouvait se résoudre à l’écouter En référence à l’expression « L’ennemi de mon ennemi est mon ami », Schiff a déclaré : « L’Iran est notre ennemi et l’Arabie saoudite est importante pour nous afin de stopper l’Iran. Mais cela ne fait pas de l’Arabie saoudite un ami pour nous, car nos amis ne tuent pas de journalistes ». Il semble que le meurtre terrible de Khashoggi, reçu l’ordre du prince héritier MBS, perturbera les relations diplomatique, amicales et commerciales entre Washington et Riyad.

Tags:

Khashoggi : MBS a affaibli les liens entre Washington et Riyad

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi