- vendredi
Décembre 12, 2018

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

Affaire Khashoggi : Le procureur général saoudien a admis que le meurtre de Khashoggi avait déjà été planifié

2018/10/29, 13:18


Affaire Khashoggi : Le procureur général saoudien a admis que le meurtre de Khashoggi avait déjà été planifié

Truth ONG- La réunion entre le procureur turc chargé de l'enquête sur le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, au Consulat général d'Arabie Saoudite à Istanbul, Irfan Fidan, et le la délégation saoudienne a eu lieu.

Truth ONG- La réunion entre le procureur turc chargé de l'enquête sur le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, au Consulat général d'Arabie Saoudite à Istanbul, Irfan Fidan, et le la délégation saoudienne a eu lieu. Lundi, le Procureur général de la République de Turquie a rencontré le Procureur général sqoudien dans le cadre de l'enquête en cours sur l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi dans le consulat saoudien le 2 octobre. "Le procureur général saoudien a admis que le meurtre de Khashoggi avait déjà été planifié", a déclaré Mevlut Cavusoglu, tout en soulignant que l'Arabie saoudite devrait achever l'enquête sur la mort de Khashoggi aussi rapidement que possible. "L'échange d'informations entre le procureur général saoudien et son homologue turc dans l'affaire Khashoggi sera utile ", a-t-il déclaré, soulignant la nécessité d'une coopération entre les deux hommes sans perdre de temps. Selon Anadolu, la rencontre a commencé immédiatement après l'arrivée du Procureur au palais de justice de Caglayan à Istanbul, et a duré une heure et 15 minutes. Le Procureur est arrivé plus tôt dans la journée à l'aéroport Atatürk d'Istanbul en jet privé. Après 18 jours de silence, Riyad a admis la mort de Khashoggi dans son consulat après ce qu'elle a qualifié de "querelle" et a annoncé que 18 personnes avaient été arrêtées en raison de leurs liens présumés avec le décès de M. Khashoggi à la suite d'une enquête interne sur l'affaire. L'un d'eux a dit qu'une équipe de 15 Saoudiens avait été envoyée à la rencontre de Khashoggi, pour l'anesthésier et le kidnapper, avant de le tuer par suffocation dans un combat où il résistait. Le corps du journaliste saoudien mort Jamal Khashoggi n'a pas encore été retrouvé, a annoncé lundi Mevlut Cavusoglu. Le président américain Donald Trump a déclaré qu'il y avait " beaucoup de mensonges " de la part des Saoudiens dans l'affaire Khashoggi, commentant les nombreux témoignages de l'Arabie saoudite sur cet incident. Le procureur saoudien a déclaré jeudi dernier qu'il avait été informé par la partie turque que les suspects avaient tué Khashoggi "avec une intention préalable". Le ministre a également déclaré à la presse que le procureur général d'Arabie saoudite, le cheikh Saoud al-Mojeb, avait rencontré plus tôt dans la journée à Istanbul son homologue turc, Irfan Fidan, et qu'ils ont eu un échange d'informations "très bénéfique" sur la mort de M. Khashoggi. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu’il avait été tué au cours d’une opération soigneusement planifiée et exécutée par un commando de 15 agents saoudiens, rapporte Liberation. Dénonçant un « assassinat politique », le président turc a exhorté Ryad à extrader les suspects et à répondre à deux questions cruciales : où se trouve le corps de Khashoggi ? Qui a ordonné ce meurtre ?

Tags:

Affaire Khashoggi : Le procureur général saoudien a admis que le meurtre de Khashoggi avait déjà été planifié

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi