- vendredi
Décembre 12, 2018

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

Marche du retour : 6 morts et 190 blessés dans la bande de Gaza

2018/10/27, 09:22


Marche du retour : 6 morts et 190 blessés dans la bande de Gaza

Truth ONG- L’armée israélienne a assassiné le vendredi 26 octobre 2018 cinq palestiniens partout dans la bande de Gaza, et en a blessé 190 autres -bilan provisoire- par des balles réelles.

Truth ONG- L’armée israélienne a assassiné le vendredi 26 octobre 2018 cinq palestiniens partout dans la bande de Gaza, et en a blessé 190 autres -bilan provisoire- par des balles réelles. Cinq Palestiniens ont été tués vendredi dans la bande de Gaza lors de manifestations par les soldats israéliens postés le long de la barrière séparant Israël de l'enclave palestinienne sous blocus, a indiqué le ministère gazaoui de la Santé. Les cinq hommes, âgés de 19 à 27 ans, ont été tués dans des incidents séparés lors d'un nouveau vendredi de contestation dans la bande de Gaza, selon le porte-parole du ministère, Achraf al-Qodra. Trois d'entre eux ont été tués par des tirs israéliens à Khan Younès dans le sud du territoire palestinien et un quatrième à Jabaliya, a précisé La Croix. Le cinquième a été tué accidentellement par l’explosion d’une grenade à main qu’il tenait à Bureij, selon des témoins. Par ailleurs, un sixième Palestinien a été tué vendredi, en Cisjordanie occupée par des tirs israéliens lors d’affrontements vendredi, a rapporté le ministère de la Santé à Ramallah, rapporte Le Soir. L'armée israélienne n'a pas fait de commentaire sur les quatre Palestiniens tués à Khan Younès et Jabaliya, mais elle a indiqué que quelque 16 000 manifestants palestiniens s'étaient rassemblés le long de la barrière, "brûlant des pneus et lançant des engins explosifs" sur les soldats. Selon son porte-parole, les troupes israéliennes ont "répondu avec des moyens antiémeute". Des hélicoptères et des avions de l'armée israélienne ont ensuite ciblé des bases du Hamas dans le nord de Gaza sans faire de blessés, selon l'armée et des témoins. Plus de 16.000 palestiniens de Gaza se sont ressemblés en masse ce vendredi 26 octobre 2018 pour la 31ème semaine de la grande « Marche du retour » sur les frontières-le vendredi de « Gaza résiste et persiste » – dans une initiative non-violente afin de montrer l’attachement des Palestiniens à leur terre, que le droit au retour est sacré pour tout le peuple palestinien, et pour exiger la levée du blocus israélien inhumain sur la bande de Gaza, selon French Pal Info. Les manifestants et malgré la brutalité des forces de l’occupation israélienne, les balles réelles, les gaza lacrymogène de l’occupant, sont plus que jamais déterminés à poursuivre ce type d’actions. Ils développent des stratégies non-violentes face à cette occupation aveugle. Ils défient les soldats israéliens avec leurs drapeaux palestiniens dans les mains et leurs actions pacifiques. Marche du retour : 6 morts et 190 blessés dans la bande de Gaza Les avions de guerre israéliens ont mené une série de raids intensifs sur des positions de résistance dans différentes zones de la bande de Gaza tard dans la nuit, alors que la résistance palestinienne continuait de bombarder les colonies illégales israéliennes. L’aviation israélienne a engagé des dizaines d’avions, d’hélicoptères et de drones pour attaquer environ 80 cibles dans la bande de Gaza, a annoncé le service de presse de Tsahal. Au moins 212 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis le début de ces manifestations, la plupart lors des protestations le long de la frontière, d'autres dans des frappes de chars ou de l'aviation israélienne, selon un décompte de l'AFP.

Tags:

Marche du retour : 6 morts et 190 blessés dans la bande de Gaza

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi