- vendredi
Décembre 12, 2018

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

Baby-Loup : l'ONU condamne la France pour "discrimination envers les femmes musulmanes"

2018/08/28, 05:12


Baby-Loup : l'ONU condamne la France pour

Truth ONG- Le 10 août, le Comité des droits de l'Homme de l'ONU a rendu ses conclusions, condamnant la France pour discrimination religieuse après le licenciement, voici dix ans, d'une employée voilée de la crèche privée Baby-Loup. Ce rapport a été révélé par L'Obs et l'AFP a pu le consulter.

Truth ONG- Le 10 août, le Comité des droits de l'Homme de l'ONU a rendu ses conclusions, condamnant la France pour discrimination religieuse après le licenciement, voici dix ans, d'une employée voilée de la crèche privée Baby-Loup. Ce rapport a été révélé par L'Obs et l'AFP a pu le consulter. Selon une information de L'Obs ce vendredi 24 août, le Comité des droits de l'homme de l'Organisation des Nations unies a donné raison à la salariée voilée, Fatima Afif, licenciée en 2008 par la crèche Baby-Loup de Chanteloup-les-Vignes dans les Yvelines. L’histoire de cette crèche qui avait licencié une employée musulmane, Fatima Afif, pour " faute grave " parce qu’elle portait un foulard avait largement fait parler d’elle au fil des rebondissements judiciaires, rapporte Ouest France. Les experts indépendants du Comité ont rendu leur décision le 10 août 2018, condamnant la France pour violation des articles 18 et 26 du pacte international relatif aux droits civils et politiques, c'est-à-dire pour atteinte à la religion et discrimination en raison de la religion et du genre, selon Huffington Post. Le Comité relève que le port d'un foulard islamique ne pouvait être considéré comme "un signe extérieur fort" ou "ostentatoire" et "constitutif d'un acte de prosélytisme". Dans sa décision, le Comité somme par ailleurs l'Etat français de rendre publiques ces constatations (ce qui n'a pas encore été fait) et de proposer une indemnisation à la plaignante sous 180 jours, tout en prenant "toutes les mesures nécessaires pour prévenir des violations similaires à l'avenir". Tous ces éléments donnent à cette condamnation une grande valeur en termes de jurisprudence. Invoquant des "pressions", la crèche Baby-Loup avait par ailleurs dû déménager fin décembre 2013 pour rouvrir trois mois plus tard dans la commune de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

Tags:

Baby-Loup : l'ONU condamne la France pour "discrimination envers les femmes musulmanes"

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi