- jeudi
Mai 21, 2019

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

Arabie saoudite : les réformes de MBS dictées par la maison mère de Cambridge Analytica

2018/06/04, 21:41


Arabie saoudite : les réformes de MBS dictées par la maison mère de Cambridge Analytica

Truth ONG- Selon un article du New York Times, les plans réformistes du prince héritier saoudien auraient été dictés par les résultats d’études approfondies de la maison mère du cabinet britannique controversé Cambridge Analytica.

Truth ONG- Selon un article du New York Times, les plans réformistes du prince héritier saoudien auraient été dictés par les résultats d’études approfondies de la maison mère du cabinet britannique controversé Cambridge Analytica.

Le prince héritier Mohamed Ben Salmane a-t-il accordé aux Saoudiennes le droit de conduire grâce à une étude de la société Strategic Communication Laboratories (SCL). Ce groupe basé à Londres est la maison mère du cabinet britannique Cambridge Analytica (CA), selon Kababachir. Au cœur de plusieurs scandales, dont celui sur l’exploitation de données d’utilisateurs de Facebook à des fins politiques, CA a mis fin à ses opérations début mai.

Un article du quotidien amércain New York Times (NYT), daté du 31 mai, révèle que SCL a mené une étude très détaillée de la population saoudienne, à la demande du pouvoir royal, a rapporté France24. Et ce, à partir de 2015, année de la montée sur le trône du roi Salmane et du début de la montée en puissance de l’actuel prince héritier Mohammed ben Salmane, dit MBS. Devenu l’homme fort du pays, il a engagé la monarchie dans un plan de réformes économiques et sociales baptisé "Vision 2030", destiné à limiter la dépendance saoudienne au pétrole.

Depuis bientôt un an, une entreprise est sous le feu des projecteurs pour un scandale lié à l'utilisation de données Facebook à des fins d'influence électorale : Cambridge Analytica. Cette firme technologique britannique a été créée par une agence spécialisée dans l'influence militaire et politique, SCL Groups, qui détient 10% des parts sociales de la défunte Cambridge Analytica désormais en liquidation.

Cambridge Analytica

Des analystes ont eu entre les mains les rapports de SCL Group qui dévoilent en partie les méthodes et les conclusions ayant mené le prince Mohammed ben Salmane à prendre des décisions politiques de grande envergure.

Le New York Times rappelle qu'en 2017 SCL Group a officié aux Emirats Arabes Unis, là aussi pour des services d'influence de la population :

L'année dernière, SCL Group a été employé par le gouvernement des Emirats Arabes Unis, un allié proche de l'Arabie Saoudite, pour conduire une campagne médiatique sur les réseaux sociaux, à l'encontre de son rival, le Qatar, selon Tv5Monde.

La spécialité de SCL Group fait partie d'un concept global nommé "infowar" (guerre de l'information) et plus particulièrement dans ce cadre, des "PsyOp" : opérations psychologiques sur les foules.

Selon le NYT, SCL a en effet fourni une feuille de route psychologique de l’Arabie saoudite et testé la faisabilité d’éventuelles réformes et leur impact sur la stabilité interne du pays. Parmi les propositions étudiées figurent notamment la fin de l’interdiction des cinémas dans le royaume, désormais levée par MBS.

Tags:

Arabie saoudite : les réformes de MBS dictées par la maison mère de Cambridge Analytica

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi

free website counter