- mercredi
Août 26, 2019

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

130 membres français de Daech pourraient être rapatriés et jugés en France après le retrait possible des américains de Syrie

2019/01/30, 10:33


130 membres français de Daech pourraient être rapatriés et jugés en France après le retrait possible des américains de Syrie

Truth ONG- Près de 130 hommes et femmes détenus en Syrie et soupçonnés de membre de Daech vont être rapatriés en France, dans les prochaines semaines, pour être jugés.

Les autorités françaises se préparent à un retour en France de membres de Daech du fait du retrait annoncé des forces américaines de Syrie, a laissé entendre mardi le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, qui a ajouté que tous les "revenants" seraient remis à la justice pour être jugés et sanctionnés.
A cause du retrait des soldats américains en Syrie et de l'instabilité du pays, les autorités françaises craignent de perdre la trace de ces et préfèrent les rapatrier pour les juger. Les rapatriements se feront par avion. 
Selon BFMTV, les autorités françaises redoutent de perdre la trace de ces membres de Daech s'ils sont lâchés dans la nature et préféreraient assurer donc leur rapatriement. « Certains sont déjà revenus et sont incarcérés, nous les connaissons. Ceux qui reviendront seront écroués », a promis Christophe Castaner, visiblement embarrassé par le contexte de ce rapatriement.
« Compte tenu de l'évolution de la situation militaire dans le nord-est syrien (...) nous examinons toutes les options pour éviter l'évasion et la dispersion de ces personnes potentiellement dangereuses », y compris leur expulsion vers la France par leurs geôliers, a par la suite confirmé la porte-parole du ministère des Affaires étrangères.
Ces hommes sont soupçonnés d'avoir quitté la France pour la Syrie, il y a plusieurs années, afin de combattre dans les rangs de Daech. Pour certains, les services antiterroristes français ne disposent que de leurs noms de combattants, pour d'autres, ils connaissent leur identité réelle et détiennent parfois des vidéos les montrant en train de commettre des exactions.
A ce jour, plus de 500 personnes sont incarcérées en France, soit dans le cadre d'une détention provisoire, soit dans le cadre d'une condamnation. Les prisons françaises disposent de quartiers "étanches" comprenant des quartiers d'évaluation de la radicalisation et de prise en charge. Certaines zones sont complètement étanches afin que les détenus n'entrent pas en contact avec autres et ainsi éviter toute propagande religieuse.
Paris redoute notamment qu'ils tombent entre les mains d'un régime qui pourraient les utiliser comme moyen de pression ou les laissent en liberté et leur permettent ainsi de disparaître, selon Orient le Jour.
Le député Nicolas Dupont-Aignan, président du parti Debout la France, a estimé que "le rapatriement des 130 membres de Daech est un acte irresponsable du gouvernement qui met en danger les Français" car ils deviendront "des bombes ambulantes dès leurs sortie" de prison.
« La seule sentence pour ces individus doit être le bannissement sur un lieu isolé comme les Îles Kerguelen », poursuit-il dans un communiqué. « Ce bannissement serait évidemment encadré par la justice. »

Tags:

Daech،Donald Trump،Guerre،Politique،Terrorisme،La France،Les Etats-Unis،Syrie

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi

free website counter