- mercredi
Août 26, 2019

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

ONU : 56 millions de personnes ont besoin d'aides alimentaires dans 8 pays sujets aux conflits

2019/01/30, 11:06


ONU : 56 millions de personnes ont besoin d'aides alimentaires dans 8 pays sujets aux conflits

Truth ONG- L'Organisation des Nations Unies (ONU) a annoncé que 56 millions de personnes ont un besoin urgent d'aide alimentaire dans les zones de conflit dans le monde, affirmant que les pénuries alimentaires s'étaient aggravées dans huit pays en guerre et en conflit.

Selon un nouveau rapport publié aujourd’hui par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM), la situation actuelle dans les huit endroits du monde où l’on recense le plus grand nombre de personnes ayant besoin d’une aide alimentaire montre que le lien entre conflit et faim demeure trop persistant et mortel.
La situation s’est principalement aggravée en Afghanistan, en Centrafrique, dans la République démocratique du Congo, au Soudan du Sud et au Yémen. En rajoutant la Syrie, la Somalie et le Bassin du Lac Tchad, ce n’est pas moins de 56 millions d’habitants qui sont dans le besoin d'une aide alimentaire d'urgence et d'assistance pour vivre. C’est un niveau de famine « sans précédent et inacceptable », rapporte TRT.
Ledit rapport a souligné que la situation dans les 8 pays du monde où le plus grand nombre de personnes nécessitaient un soutien alimentaire d'urgence montre que le lien entre conflit et faim se poursuit.
« Ce rapport démontre clairement l’impact des violences armées sur les vies et les moyens d’existence de millions d’hommes, de femmes, de garçons et de filles piégés au milieu des conflits », constate M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, dans la préface du rapport. « Gardez à l’esprit que derrière ces statistiques il y a de véritables personnes qui font face à des niveaux de faim inacceptables au 21ème siècle », a-t-il ajouté.
Selon le rapport, les actes de violence contre le personnel humanitaire sont en hausse, parfois forçant les Organisations à suspendre leurs opérations et à priver les populations vulnérables d’une aide précieuse. En 2018, des travailleurs humanitaires et des établissements ont été la cible d’attaques dans tous les pays couverts par le rapport.
Selon ce rapport, le Yémen connait la plus grande crise humanitaire au monde et, au deuxième semestre de 2018, la République démocratique du Congo (RDC) compte le deuxième plus grand nombre (13 millions) de personnes en situation d'insécurité alimentaire à la suite des conflits armés, selon AA.
Le communiqué souligne que la résolution 2417 du Conseil de sécurité de l’ONU condamne sans ambiguïté la famine comme arme de guerre. Elle appelle toutes les parties d’un conflit armé à respecter leurs obligations dans le cadre du Droit international humanitaire afin de minimiser les impacts des actions militaires sur les civils, y compris la production et la distribution alimentaires, et de permettre aux humanitaires d’accéder en toute sécurité et de manière opportune aux civils nécessitant de la nourriture et une aide médicale.

Tags:

FAO،PAM،Daech،Famine،Guerre،Pauvreté،Afghanistan،Syrie،Yémen

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi

free website counter