- mardi
Août 25, 2019

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

L'Institut des droits civiques de Birmingham change sa décision, décernera un prix à Angela Davis

2019/01/28, 11:21


L'Institut des droits civiques de Birmingham change sa décision, décernera un prix à Angela Davis

Truth ONG- L’institut des droits civils de Birmingham, la plus grande ville de l’Alabama aux USA, qui cédé aux pressions du lobby israélien et annulé une remise de prix à la grande militante Angela Davis, en raison de son soutien au boycott d’Israël, vient de revenir sur sa décision.

Angela Davis, militante universitaire et militante des droits civiques, a été mise en nomination pour le prix Fred Shuttlesworth début janvier par le Birmingham Civil Rights Institute (BCRI), mais peu après, le prix a été annulé en raison du soutien sans équivoque du professeur Davis à l'égalité des droits des Palestiniens.
Avec le soutien grandissant d'Angela Davis, et par extension de la lutte palestinienne, le 10 janvier, le groupe militant Jewish Voices for Peace a publié une lettre ouverte. Plus de 350 universitaires avaient signé la lettre condamnant l’annulation de la remise de ce prix. Des historiens de l’American Historical Society étaient montés au créneau pour Angela, de même que le maire de la ville. Et trois membres de l’Institut des droits civils de Birmingham, dont son président et son vice-président, avaient donné leur démission après l’annonce de son annulation.
Après la décision du conseil d'administration de la BCRI d'annuler le prix, il y a eu des protestations et des rassemblements immédiats de la part des militants de Birmingham, y compris ceux qui soutiennent explicitement la lutte palestinienne.
Il faut dire qu’Angela Davis est connue et reconnue pour ses nombreux combats, non seulement contre les discriminations raciales, mais aussi contre les emprisonnements massifs comme pour le féminisme, selon Euro Palestine.
Alors quand le "Holocaust Education Center " a demandé au Conseil d’administration de cet institut de revenir sur sa décision et de ne pas lui attribuer de prix en raison de son soutien à la campagne BDS (Boycott, Divestment and Sanctions), et que l’Institut a cédé, le tollé ne s’est pas fait attendre.
« Je n’ai jamais caché mon soutien à BDS et mes efforts pour élargir ce mouvement similaire à celui de l’Afrique du Sud de l’apartheid », avait déclaré Angela Davis, lorsqu’on lui avait signifié l’annulation de la remise de prix.
« Et je ne suis pas mécontente que cette polémique remette sur le devant de la scène la question de la justice pour les Palestiniens », avait-t-elle ajouté, en soulignant qu’elle se félicite des nombreux succès remportés par BDS, notamment sur les campus universitaires américains, auprès des étudiants noirs notamment.
« N’oublions pas que ce sont des militants palestiniens qui furent les premiers à s’engager, en 2014, en faveur de la révolte Ferguson, et à montrer leur solidarité qui a contribué au développement de "Black Lives Matter” », explique-t-elle dans une interview à Democracy Now.
Andrea Taylor, présidente et directrice générale de l’Institut des droits civils de Birmingham, a déclaré dans une déclaration que « Angela Davis, une fille de Birmingham, est hautement considérée dans le monde entier comme une militante des droits humains. »
« En fait, la bibliothèque Schlesinger du Radcliffe Institute of Advanced Study de l'Université Harvard a acquis ses archives personnelles en 2018, reconnaissant son importance dans le mouvement pour les droits de l'homme, son implication dans la lutte contre le féminisme, ainsi que son leadership dans la campagne contre les incarcérations de masse. Ses références dans la défense des droits de l'homme sont dignes de mention. »
Cette attaque contre Davis est très similaire au récent licenciement du commentateur noir Marc Lamont Hill - licencié de CNN pour avoir publiquement soutenu le droit du peuple palestinien à retourner dans son propre pays.
La campagne croissante pour la reconnaissance de la justice de la position de principe de Davis en faveur du peuple palestinien a été le facteur principal de cet "apprentissage" - et de cette victoire.

Tags:

Angela Davis،Birmingham،Fred Shuttlesworth،BDS ،Benjamin Netanyahu،Droits de l'homme،Liberté d'expre

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi

free website counter