- vendredi
Mars 20, 2019

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

HCDH: Le procès saoudien du meurtre de Khashoggi est insuffisant

2019/01/05, 20:12


HCDH: Le procès saoudien du meurtre de Khashoggi est insuffisant

Truth ONG- Le procès entamé en Arabie Saoudite concernant l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi est "insuffisant", a déclaré vendredi le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme.

C’est ce qu’a déclaré à la presse la porte-parole du Haut-Commissariat, Ravina Shamdasani, à Genève, selon EuroNews.
« Il n'est pas possible de garantir l'équité du procès entamé en Arabie saoudite concernant l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, et il est en tout cas insuffisant », a-t-elle ajouté.
Mme Shamdasani a confirmé que le bureau de la Haut-Commissaire avait parlé « plusieurs fois » aux autorités saoudiennes de l'affaire Khashoggi.
Interrogée sur les informations selon lesquelles le parquet saoudien aurait requis la peine de mort contre cinq suspects, Shamdasani a appelé à une "enquête indépendante avec une participation internationale", selon AA.
Le meurtre du journaliste saoudien Khashoggi au consulat de son pays à Istanbul, début d'octobre dernier, a provoqué un tollé international et des appels persistants à dévoiler le lieu de son corps et ceux qui ont commandité son assassinat.
Après 18 jours de déni, Riyad a reconnu, le 20 octobre dernier, que Khashoggi a été tué au consulat, soutenant cependant que la famille royale saoudienne n'avait pas connaissance d'un complot visant à l'assassiner.
Fahrettin Altun, directeur des communications à la présidence turque, a affirmé dans une déclaration que la communauté internationale devrait demander justice pour le journaliste assassiné en vertu du droit international après que Riyad eut réaffirmé que les suspects dans cette affaire ne seraient pas extradés à Istanbul pour un procès.
Une transcription intégrale traduite d'un enregistrement audio du meurtre de Khashoggi a montré que le meurtre avait été planifié à l'avance, niant les affirmations de Riyad.
Une source, qui a lu la version traduite et qui a été informée de l'enquête sur le meurtre de Khashoggi, a fait les révélations à CNN.
Il a déclaré que la transcription des dernières paroles du chroniqueur du Washington Post indiquait clairement que le meurtre n'était pas un interrogatoire bâclé, mais plutôt l'exécution d'un plan prémédité pour le tuer - contrairement à ce que les autorités saoudiennes avaient initialement affirmé.

Tags:

Riyad،Droits de l'homme،Mohammed ben Salmane،L'Arabie saoudite،Moyen-Orient

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi

free website counter