- vendredi
Juin 19, 2019

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

De nouvelles restrictions pour les prisonniers palestiniens

2019/01/05, 13:43


De nouvelles restrictions pour les prisonniers palestiniens

Truth ONG- Gilad Erdan, ministre israélien de la Sécurité publique, envisage de rendre les conditions de détention plus difficiles pour les palestiniens. Une commission conjointe composée de différentes factions palestiniennes a qualifié jeudi les nouvelles mesures annoncées par Israël à l'encontre des prisonniers palestiniens de "déclaration de guerre".

Le ministre israélien de la Sécurité publique, Gilad Erdan a annoncé mercredi un durcissement des conditions de détention des prisonniers palestiniens incarcérés pour des motifs sécuritaires dans les prisons israéliennes.
Les mesures prévoient de réduire la durée des parloirs accordés aux familles, d'interdire aux prisonniers de préparer des repas à l'intérieur de leurs cellules et de réduire le nombre d'heures pendant lesquelles ils peuvent regarder la télévision, précise APS.
Des restrictions concernant la consommation d’eau ont également été annoncées avec une utilisation rationnée pour les détenus et un nombre de douches limité.
Ces mesures qui devraient être mises en oeuvre d’ici un an dans les prisons israéliennes, sont déjà très critiquées par les dirigeants et les activistes palestiniens. Des restrictions estimées comme de nouvelles violations des droits de l’homme par Israël.
Lors d'une manifestation organisée devant le siège du Comité international de la Croix-Rouge, Ismail Radwan, haut dirigeant du mouvement Hamas et membre de la Commission des prisonniers des Factions islamiques et nationales, a affirmé que les mesures israéliennes "sont rejetées".
« Les nouvelles mesures israéliennes à l'encontre de nos prisonniers n'affecteront pas la détermination des prisonniers et ne nous forceront jamais à mettre un terme à notre procession de lutte contre l'occupation », a dit M. Radwan. Il a souligné que la question des Palestiniens emprisonnés dans des prisons israéliennes « restera la principale priorité des factions islamiques et nationales et des pouvoirs politiques ».
M. Radwan a appelé les groupes internationaux de défense des droits « d'agir dès que possible pour faire obstacle à toutes ces mesures criminelles, qui contredisent le droit international et les principes des droits de l'homme. »
Selon les statistiques officielles, le nombre de prisonniers palestiniens s’élève à 5 500, dont 230 enfants et 54 femmes.
Ces dernières années, plusieurs manifestations ont été organisées par les détenus pour dénoncer leurs mauvaises conditions de vie, en passant notamment par des grèves de la faim, rapporte Le Muslim Post.
De nombreux prisonniers palestiniens ont déjà rapporté de nombreux cas de torture et des actes de violence en détention.

Tags:

Droits des prisonniers،Israël ،les violations des droits de l'homme ،Palestine،politique،Gaza،Jérusa

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi

free website counter