- lundi
Janvier 19, 2019

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

Migrants : 2.262 morts dans des traversées de la Méditerranée en 2018

2019/01/05, 11:50


Migrants : 2.262 morts dans des traversées de la Méditerranée en 2018

Truth ONG- Quelque 113.482 migrants ont traversé l'an dernier la Méditerranée en quête d'un avenir meilleur, et 2.262 ont péri en mer, selon des chiffres du Haut-comité des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR).

Un total de 2.262 migrants sont morts en tentant de traverser la Méditerranée l'an dernier, tandis que 113.482 personnes sont arrivées en Europe par la mer, essentiellement via l'Espagne, selon le HCR qui fait état de chiffres en baisse par rapport à 2017.
Du côté des arrivées, 114.941 personnes ont traversé la mer pour gagner les côtes des pays méditerranéens en 2018, soit une baisse par rapport à l'année précédente (172.301), selon le HCR qui a actualisé jeudi après-midi ses chiffres pour l'Espagne. A cela il faut ajouter quelque 6.800 personnes enregistrées dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla en territoire africain, mais qui n'ont pas traversé la mer : au total, 121.755 migrants sont arrivés en Europe l'an dernier, rapporte AFP.
Le niveau des arrivées a également chuté par rapport au "pic" de 1,015 million enregistré en 2015, selon H24Info. Mais pour les décès, la baisse est moins marquée : il y avait alors eu près de 3.800 morts.
« La Méditerranée est depuis plusieurs années la voie maritime la plus meurtrière au monde pour les réfugiés et les migrants, avec un taux de mortalité qui a fortement augmenté », s'est inquiétée la porte-parole du HCR en France Céline Schmitt dans une déclaration à l'AFP.
Ajoutant que l'Europe est en passe de battre le "record de la honte" en refusant d'accueillir une trentaine de migrants, ballotés en Méditerranée depuis leur sauvetage au large de la Libye il y a deux semaines, ont dénoncé vendredi plusieurs ONG.
En ce début 2019, deux navires d'ONG allemandes transportant 49 migrants ont reçu l'autorisation de s'"abriter" dans les eaux maltaises. La Commission européenne a appelé jeudi les pays de l'UE à "plus de solidarité" pour se répartir l'accueil de ces migrants.
Des centaines de migrants ont déjà été confrontés à cette situation depuis que le nouveau gouvernement populiste au pouvoir à Rome a décidé de fermer les ports italiens et que les autorités maltaises adoptent la même attitude.
MSF avait pointé la responsabilité des gouvernements européens dans les décès en Méditerranée, « en soutenant les garde-côtes libyens pour intercepter les personnes en mer ».

Tags:

Les réfugiés،Les migrants،Europe،Le Monde،Méditerranée

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi

free website counter