- vendredi
Juin 19, 2019

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

Enfants soldats du Darfour ; en première ligne de la guerre saoudienne au Yémen

2018/12/30, 10:21


Enfants soldats du Darfour ; en première ligne de la guerre saoudienne au Yémen

Truth ONG- Au cours des dernières années, l’Arabie saoudite a recruté de jeunes gens dans la région pauvre du Darfour au Soudan en vue de les contraindre à participer à son offensive au Yémen.

Dirigés par le prince héritier Mohammed ben Salman, les Saoudiens disent qu'ils se battent pour sauver le Yémen. Mais pour ce faire, les saoudiens ont utilisé leur vaste richesse pétrolière pour externaliser la guerre, principalement en engageant ce que les soldats soudanais disent être des dizaines de milliers de survivants désespérés du conflit au Darfour pour combattre, dont beaucoup sont des enfants.
Depuis près de quatre ans, près de 14 000 miliciens soudanais combattent au Yémen en tandem avec les milices locales alignées avec les Saoudiens, selon plusieurs combattants soudanais qui sont revenus et des législateurs soudanais qui tentent de le retrouver. Des centaines, au moins, y sont morts.
Presque tous les combattants soudanais semblent venir de la région du Darfour, région pauvre et meurtrie par les combats, où quelque 300 000 personnes ont été tuées et 1,2 million déplacées au cours d'une douzaine d'années de conflit pour des terres arables et autres ressources rares en diminution.
La plupart appartiennent aux paramilitaires Rapid Support Forces, une milice tribale anciennement connue sous le nom de Janjaweed. Ils ont été accusés de viols systématiques de femmes et de filles, de meurtres aveugles et d'autres crimes de guerre pendant le conflit du Darfour, et les anciens combattants impliqués dans ces horreurs mènent maintenant leur déploiement au Yémen - bien que dans une campagne plus formelle et structurée.
Certaines familles sont tellement avides d'argent qu'elles soudoient les officiers de la milice pour qu'ils laissent leurs fils aller se battre. Un grand nombre d'entre eux sont âgés de 14 à 17 ans. Lors d'entretiens, cinq combattants rentrés du Yémen et un autre sur le point de partir ont déclaré que les enfants constituaient au moins 20 % de leurs unités. Deux ont dit que les enfants représentaient plus de 40 %.
Au Soudan, qui a joué un rôle important, l'argent saoudien semble couler directement vers les combattants - ou mercenaires, comme les appellent les critiques. Elle ne profite qu'indirectement à l'économie, rapporte le New York Times.
« Les gens sont désespérés. Ils se battent au Yémen parce qu'ils savent qu'ils n'ont pas d'avenir au Soudan », a déclaré Hafiz Ismail Mohamed, ancien banquier, consultant économique et critique du gouvernement. « Nous exportons des soldats pour combattre comme s'ils étaient une marchandise que nous échangeons contre des devises étrangères. »
Auparavant, des rapports sur l’utilisation par la coalition saoudienne de Soudanais défavorisés dans la guerre contre le Yémen avaient été diffusés.
Dans la nuit du 25 mars 2015, la coalition d’agressions saoudienne a lancé une offensive au Yémen, qui dure depuis près de 4 ans et a jusqu’à présent tué et blessé des centaines de milliers de personnes, selon Press Tv.
L’ONU ont qualifié la guerre au Yémen de pire crise humanitaire du monde. Un blocus intermittent imposé par les saoudiens et leurs alliés, les Émirats arabes unis, a poussé jusqu'à 12 millions de personnes au bord de la famine, tuant quelque 85 000 enfants, selon des groupes humanitaires.

Tags:

Droits des enfants،La guerre au Yémen،Mohammed ben Salmane،politique،Darfour ،L'Arabie saoudite،Soud

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi

free website counter