- dimanche
Décembre 14, 2018

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

Bande de Gaza: Selon MSF des centaines de blessés par balles sont atteints d'infections

2018/12/01, 16:29


Bande de Gaza: Selon MSF des centaines de blessés par balles sont atteints d'infections

Truth ONG- Un millier de Palestiniens blessés ces derniers mois à Gaza par des tirs israéliens lors de manifestations et heurts le long de la barrière séparant Israël de l'enclave palestinienne souffrent d'infections qui menacent de les laisser handicapés à vie, s'alarme Médecins sans Frontières jeudi.

Médecins sans Frontière
(MSF) annonce, jeudi 29 novembre 2018 dans un communiqué, avoir traité à Gaza 3
117 patients pour des blessures par balles du 30 mars au 31 octobre 2018 sur un
total de 5 866 blessés par arme à feu répertoriés par le ministère local de la
Santé.



Elle appelle la
communauté internationale à l'aide financière et les autorités israéliennes et
palestiniennes à faciliter l'accès et le travail des personnels sanitaires,
ainsi que le transfert des blessés en dehors de l'enclave sous blocus quand
c'est nécessaire, selon BFM TV.



Selon
l'association, "une véritable urgence sanitaire prend lentement forme à
Gaza alors que les besoins des patients grièvement blessés par les tirs de
l'armée israélienne lors des manifestations sont en augmentation".



Pour la plupart
touchés aux jambes, ils présentent des fractures ouvertes ou des lésions graves
des tissus. "Des blessures complexes et graves, difficiles à soigner. La
gravité de ces blessures, combinée à l'absence de traitement adéquat au sein
d'un système de santé extrêmement précaire, signifie que le risque d'infection
est très élevé, en particulier pour les patients avec des fractures
ouvertes", s'alarme MSF.



Sur les quelque 3
000 fractures ouvertes, plus de 1 000 personnes seront probablement infectées
estiment les membres de l'association, selon Econostrum. "65% des blessés
totaux auront besoin de soins chirurgicaux supplémentaires, de physiothérapie
et de rééducation (...) Les conséquences de ces blessures, en particulier non
traitées, peuvent aller jusqu'au handicap permanent pour certains, et jusqu'à
l'amputation ou au décès en cas d'infections non soignées", ajoute le
communiqué.



Cheffe de mission
de MSF en Palestine, Marie-Elisabeth Ingres indique que "MSF a déjà triplé
sa capacité à Gaza mais le volume nécessaire de chirurgie, d'antibiotiques
rigoureusement gérés, de soins intensifs infirmiers et de physiothérapie de
long terme est sidérant. Un tel nombre de patients mettrait les meilleurs
systèmes de soins au monde sous pression. A Gaza, c'est dévastateur."



Selon elle,
"Ce qui s’impose maintenant c’est que les autorités israéliennes et
palestiniennes fassent leur possible pour faciliter l’accès et le travail de
tous les acteurs de santé qui essayent de renforcer les capacités de prise en
charge sur place ; les autres pays de la région et du monde doivent se porter
volontaires et offrir des financements et/ou de l’espace dans les hôpitaux où
existent des capacités chirurgicales avancées. Enfin les autorités en Palestine
et en Israël doivent faciliter le transfert de ces patients à l’étranger."

Tags:

Bande de Gaza، MSF ، Gaza ، Israël ، santé،فلسطین،Médecins sans Frontières ،Palestine

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi

free website counter